Vous reconnaissez facilement les affiches des festes de Thalie, mais connaissez-vous réellement leur histoire ?

Depuis 2004, le festival “Brillamment Baroque ” s’affiche sous les traits d’un ancêtre de la famille de la Panouse, le tout jeune Marquis de Baussan*, vers 1740, tenant un par-dessus de viole à 5 cordes, très semblable à celui – de la collection Orpheon de José Vázquez, fabriqué par Louis Gersan à Paris à la même époque.

Cet instrument, caractéristique des milieux aristocratiques français, est le plus petit et le dernier né de la famille des violes de gambe.
De la taille d’un violon, il se tient entre les jambes, contrairement au violon qui se tient sur l’épaule (viola da braccio) et dont l’usage était interdit. aux aristocrates. Il permettait à ces derniers de jouer des pièces aussi virtuoses que celles destinées au violon.

En 2001 déjà l’ensemble “les festes de Thalie” vous a fait découvrir les singes musiciens peints par Huet vers 1733, et cachés au dos du couvercle du célèbre clavecin Blanchet du château de Thoiry.

Le singe flûtiste est devenu l’emblème du concert “Agrémens” proposé chaque automne par Annie Laflamme. Il joue comme elle une flûte traversière en bois, munie d’une seul clé, comme elle était en usage au 18ème siècle.

RETROSPECTIVE

Depuis l’An 2000, les Festes de Thalie organisent des Concerts spectacles, des Concerts et des Expositions dans les Salons du Château de Thoiry. Nous souhaitons remercier la Famille de la Panouse pour cet accueil exceptionnel !

Pour être toujours informés à temps :

Lettres d'informationPour recevoir les nouvelles du site et ne pas manquer les prochaines festivités musicales …. inscrivez-vous ICI